L’importance Stratégique des Drones en Afrique, Interview de William N. Elong

Interview réalisée le 24 juillet 2019

Centre Algérien de Diplomatie Économique : Pourriez vous vous présenter ?

William N. Elong : William Elong, 26 ans, diplômé de l’école de Guerre économique. Promoteur de Drone Africa, devenu ALGO Drone, fournisseur de services de drones pour les applications sécuritaires et industrielles.

CADE : Vous êtes un spécialiste des drones et premier constructeur privé des drones en Afrique, pourriez vous nous parler de ce marché stratégique ?

William N. Elong : Le marché est estimé à 84 milliards de dollars en Afrique et beaucoup de pays africains ont vulgarisé les drones au cours des 3 dernières années. La technologie devient plus accessible et l’enjeu n’est pas tant le drone que les données collectées et les capacités d’analyse pour évaluer les risques et /ou opportunités qui en découlent.

CADE : Quel est l’utilité civile et militaire des drones ?

William N. Elong : Civile :surtout l’agriculture en matière de surveillance. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les Drones n’ont pas eu le succes espere par les acteurs civils. La faute aux contraintes législatives des pays occidentaux qui rendent la diffusion en masse complexe sauf pour les particuliers qui ont absorbé plus de 5 millions de drones vendus par le leader chinois dji. En ce qui concerne les applications militaires, tout va bien. L’intérêt est compris. Sécurisation de frontières, anticipation, préparation d’opération, quadrillage, Renseignement…

CADE : est ce que le drone peut être un avantage concurrentiel dans les conflits géoéconomique ?

William N. Elong : Oui. Le drone permet d’avoir une longueur d’avance sur l’ennemi. D’évaluer les dégâts sur une zone sans risquer la vie des hommes, d’anticiper des positions ennemies. Bref le drone représentent les yeux dans le ciel des armées modernes. Le cas de l’Iran récemment est édifiant. Le global hawk qui volait au dessus de l’Iran (selon les officiels iraniens) n’était certainement pas là pour faire des relevés météorologiques…

CADE : vous êtes par ailleurs expert en intelligence économique et spécialiste du Cameroun, comment voyez-vous le développement stratégique de votre pays dans l’avenir proche ?

William N. Elong : (Alliances et projets) Notre pays est formidable. Les défis sécuritaires auquel il fait face seront, je l’espère derrière nous d’ici peu. La seule chose que l’on souhaite est la paix, la cohésion nationale. Le Cameroun étant au cœur du Golfe de Guinée, riche en ressources naturelles, fait office de pilier de la stabilité géostratégique sous régionale. Personne dans la sous région n’a intérêt à voir un Cameroun instable, malgré les critiques d’organismes internationaux, la réalité de la coopération est toujours effective dans les domaines militaires dans le but de bloquer les menaces terroristes envers les intérêts nationaux et les intérêts étrangers au Cameroun.

Interview réalisée par l’équipe du Centre Algérien de Diplomatie Économique .

Vous pouvez aussi nous suivre sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 10 =


Email
Facebook
Twitter
LinkedIn